Rainer Maria Rilke, dans Lettres autour d'un jardin, se plaint de son jardin désorienté qui divague. Apparemment ce jardin n'a ni centre, ni ordre, il n'obéit à aucun projet et de ce fait semble errer dans l'espace sans but. Ainsi va le Jardin indéfini...

Lise-Hélène Larin

portraitArtiste multidisciplinaire et chercheure en art visuel et médiatique,

Lise-Hélène Larin enseigne le dessin à l’Université Concordia depuis 1984. Elle enseigne aussi à Dawson depuis 1987. Elle a reçu une bourse d’excellence pour sa recherche en animation 3D qu’elle questionne par l’abstraction. Son utilisation de multiples écrans transparents crée un nouveau rapport à l'image et détourne l'animation 3D de sa fonction de simulation narrative qui lui vient du cinéma. Depuis 2000, elle a exposé son travail à Montréal, en France, aux États-Unis, en Belgique et en Allemagne. En 2011, elle a obtenu un PhD en Études et pratiques des arts à l’UQAM.

Résumé de ma thèse (PDF)

Concepts développés dans ma thèse

Lise-Hélène Larin vit et travaille à Montréal.

April 2013 - The Human Body Exhibition, S.P.A.C.E., Dawson College Euphobie

Digital Bodies

Corps numérique - Digital Body 2000-2013 Chute (out-take) du film d’animation 3D Euphobie



Exposition chez Québecor du 18 juin au 31 juillet 2012

"Tout voir" 1 et 2 – dimensions 20 X 25 pieds

Tout voir Tout voir
Tout voir Tout voir